Quand une distillerie écoresponsable devient un vecteur puissant de développement du territoire

Date: 2009 Funds: EAFRD Amount of co-financing UE: 43 932 € Rhône-Alpes

Quand une distillerie écoresponsable devient un vecteur puissant de développement du territoire

Themes: Rural development
Beneficiary: Abiessence

image France avec Rhône-Alpes en surbrillance


La création d’Abiessence en 1999, par Joël Ruiz, est le fruit d’un très fort attachement de ce dernier pour sa région. Sitôt son diplôme en biochimie et biologie en poche, le jeune homme originaire de Saint-Etienne n’a eu de cesse de vouloir s’installer à son compte en plein cœur des Monts du Forez (entre Saint-Etienne et Clermont-Ferrand), sa région « d’adoption ». Afin d’augmenter ses chances de convaincre, l’entrepreneur en devenir a d’abord suivi un stage de création d’activité en milieu rural. Il a visité de nombreuses distilleries avant de travailler deux ans dans l’une d’elles, spécialisée dans la lavande, dans le sud de la France. Il décroche finalement un prêt bancaire, une aide nommée « projet innovant en milieu rural » sur le matériel neuf et un soutien financier du ministère de la Jeunesse et des Sports. L’aventure Abiessence peut commencer.

Son souhait ? Valoriser les ressources inexploitées de sa région : plantes sauvages, petites cultures biologiques, bois des forêts alentours en vue de la fabrication d’huiles essentielles et de produits dérivés. Par ailleurs, Joël Ruiz a aussi en tête de développer des activités culturelles et des animations locales créatrices de lien social.

En 2008, il donne un coup d’accélérateur au volet commercial en lançant concomitamment un magasin de vente directe et un site de vente en ligne.

Comment ralentir la dépopulation des villages en zone rurale ? Comment donner envie aux jeunes générations de rester au plus près de leurs racines tout en respectant leur environnement et en stimulant l’économie locale ? Au départ centré sur le développement d’une activité d’huiles essentielles, ce projet en cache un autre. Abiessence déborde de son cadre stricto sensu, industriel et commercial, et joue un rôle important dans l'animation locale, d’une part auprès du public utilisateur des huiles par le biais de formations, et d’autre part, à destination des scolaires, puisqu’elle accueille des classes sur son lieu de production. Le tout s’inscrit dans un esprit de développement durable et d'économie d'énergie.

Joël Ruiz a concilié objectif économique, attrait de la région pour les jeunes générations et respect de l’environnement en trouvant une solution à l’échelle de sa région, riche en forêts.

L’Union européenne intervient pour accompagner ce développement, notamment en finançant  la construction de nouveaux locaux et l’acquisition du matériel nécessaire. Grâce à l’aide du FEADER, dans le cadre du programme LEADER, Abiessence a implanté son nouveau bâtiment écoresponsable à Verrières-en-Forez en 2009, comprenant une boutique de 100 m2 , un laboratoire, une salle de formation, une distillerie avec deux cuves, des silos, un pont roulant et un alambic refroidi grâce aux eaux de pluie.

La société entend s’épanouir commercialement dans trois directions. D’abord augmenter la capacité de production des huiles essentielles et hydrolats bios, tout en améliorant les conditions de travail des salariés dans ce domaine. Ensuite d’un point de vue socio-culturel, faciliter l’accueil et la visite de la distillerie, organiser des formations, ateliers et stages auprès des partenaires (kinésithérapeutes, magasin bio, agriculteurs, esthéticiennes…). Enfin, soutenir l’activité forestière et pérenniser la scierie (matière première à distiller, plaquettes et bûches pour le chauffage, résidus pour le paillage, bois de construction, etc.), poursuivant ainsi l’objectif d’une filière « zéro déchet ».

Le fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER) a participé au projet à hauteur de 43 932€ HT pour un coût total s’élevant à 609 817 € HT.

 

Le programme d’aide LEADER a permis non seulement la construction de la distillerie mais aussi l’embauche de nouveaux collaborateurs expérimentés. Aujourd’hui, Abiessence emploie 12 salariés. Le chiffre d’affaires 2013 a été de 1,6 million d’euros, soit 30 % de croissance par rapport à 2012. Abiessence restera certainement sur une croissance à deux chiffres dans certains secteurs de vente pour l’année en cours.

 

L’entreprise envisage de se repositionner sur des marchés plus porteurs qui permettraient de dégager de meilleures marges, ceci dans le but de financer un poste de recherche et développement pour 2015.

Additional information

  • Duration:
  • Total cost: 609 817 €
  • Key numbers
  • Le chiffre d’affaires 2013 a augmenté de 30% par rapport à 2012